Création d’un Consortium international de sites d’essais aéronautiques

by admin

Alma, Québec, Canada, le 27 Février, 2014 – Les représentants du Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) (Bordeaux, France), l’Université de l’État d’Oklahoma – University Multispectral Laboratories (Oklahoma, États-Unis), le Centre aéronautique national (Pays de Galles, Royaume-Uni) et le Centre d’excellence sur les drones (Québec, Canada) sont fiers d’annoncer la création d’un consortium international de sites de tests aéronautiques.

Première organisation internationale de ce type, le consortium soutiendra l’industrie en permettant le développement, les essais et la certification finale de systèmes aériens sans pilote (UAS) / systèmes d’aéronefs pilotés à distance (RPAS) pour permettre leur utilisation dans l’espace aérien non restreint. Cet objectif sera atteint par le partage d’information sur la sécurité opérationnelle, sur les règlements de vol et, lorsque autorisé, sur des expériences opérationnelles réelles. Le consortium encouragera également l’industrie à démontrer et prouver les capacités des sous-systèmes qui permettront l’établissement des normes internationales nécessaires pour la construction des futurs UAS/RPAS. Il travaillera en collaboration avec les organismes de réglementation respectifs à élaborer, en toute sécurité, les capacités des UAS/RAPS tout en poursuivant l’actuel processus visant à assurer la confiance envers ces systèmes.

Les centres de tests vont soutenir et guider l’industrie dans le développement, l’exploitation et la certification des UAS / RPAS établis par leurs organismes de réglementation respectifs. Les centres vont ainsi accompagner et canaliser l’innovation du secteur privé tout en coordonnant avec les entités gouvernementales. Le partage de l’information sur les règles, les règlements et les résultats des tests entre les sites d’essais vont par conséquent minimiser l’approche cloisonnée qui pourraient autrement empêcher les opérations transfrontalières des systèmes pilotés à distance.Les centres de test permettront de continuer à combler l’écart entre la mise en place de la réglementation et les opérations réelles.

Selon le Dr Stephen McKeever, Secrétaire de la Science et de la Technologie de l’État de l’Oklahoma et membre du conseil d’administration du consortium, l’ensemble du secteur de l’aviation sera influencé par ce dernier: «Nous avons reconnu les différences entre les pays en matière de réglementation concernant les systèmes aériens sans pilote; ce consortium va travailler à harmoniser et normaliser la réglementation, ce qui bénéficiera à l’industrie mondiale.» Le directeur général du Centre aéronautique national du Royaume-Uni et membre du conseil d’administration du consortium, M. Ray Mann, partage ce point de vue et stipule que: «Le Consortium s’est engagé à jouer un rôle proactif et à apporter un soutien réel aux entités gouvernementales dans l’avancement de la réglementation des aéronefs sans pilote et, finalement, leur pleine intégration

L’accord de consortium a été annoncé plus tôt aujourd’hui dans le cadre de l’inauguration des nouvelles installations du Centre d’excellence sur les drones à Alma, Québec, Canada. Celle-ci fait suite aux différents protocoles d’entente et mémorandums conclus entre les différents centres au cours des deux (2) dernières années. Il est prévu que d’autres centres rejoignent le consortium international au cours de la prochaine année.

L’accord de consortium a été annoncé en présence de nombreux dignitaires et partenaires, notamment :

L’honorable Denis LEBEL, député de Roberval – Lac-Saint-Jean, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales du Canada et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Monsieur Alexandre CLOUTIER, député de Lac-Saint-Jean, ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec

Consul général des États-Unis (Montréal), Mr. Andrew C. Parker

Consul général adjoint de France (Québec), Mr. Sébastien Girard

DSC_6482

 

À propos du Centre d’excellence sur les drones (CED)

Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et exploitation de drones. Le CED est composé de 16 membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires internationaux.

À propos de l’Université de l’État d’Oklahoma – University Multispectral Laboratories (OSUUML)

L’OSU-UML est une société sans but lucratif gérée par un partenariat public-privé, propriété de l’état et gérée par les Laboratoires de recherche des Nations Cherokee, en partenariat exclusif avec l’Université de l’état de l’Oklahoma et l’État de l’Oklahoma. UML fournit un laboratoire pour la recherche, le développement, les tests, l’évaluation et la formation (RDT & E) et des installations pour soutenir les activités de C5ISR, de cyber, de systèmes sans pilote, sur l’énergie et sur les missions connexes et cela, en correspondant à toutes les exigences des lois fédérales, d’État, locales et commerciales.

À propos du Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA)

Le Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes, la première zone d’essais de drones civils français, est le résultat d’une collaboration entre le Conseil Régional d’Aquitaine, l’État, la Direction Générale de la l’Aviation Civile (DGAC) et le Ministère de la Défense. Piloté et exploité par la technopole Bordeaux Technowest, le CESA permettra prochainement de certifier et de qualifier des systèmes autonomes de moins de 150 kg

À propos du Centre aéronautique national (NAC)

Le Centre aéronautique national est un lieu unique au Royaume-Uni qui permet le développement, les tests et la démonstration de systèmes et de technologies associées à l’industrie aéronautique. Sa caractéristique clé est qu’il est le premier lieu dans le monde à bénéficier d’un espace aérien restreint conçu spécifiquement pour l’exploitation des systèmes sans pilote militaires et civils. Ceci est renforcé par les installations et organismes établis au Centre, qui supportent ensemble l’environnement de travail le plus spécialisé du secteur.

 

30

 

Pour plus d’informations:

CED, Québec, Canada: M. Marc Moffatt , +1 (418) 487-3583, [email protected]

OSU-UML, Oklahoma, U.S.: Mr. Paul Gaasbeck, +1 (580) 492 5835, [email protected]

CESA, Bordeaux, France: Mme Gosia Petaux, +33 6 16 57 27 94, [email protected]

NAC, Wales, U.K.: Mr. Ray Mann, +44 (0)1989 564880, [email protected]

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+