Header Image - Centre d'excellence sur les drones

Blog

113 Articles

Hovercam UAV innove dans l’inspection de parcs éoliens

by admin
Hovercam UAV innove dans l’inspection de parcs éoliens

Certains parcs éoliens du Québec utilisent maintenant une nouvelle méthode de contrôle offerte par Hovercam UAV afin d’inspecter leurs parcs éoliens par imagerie. En collaboration avec Vent de l’est, l’entreprise offrant des services d’inspection par drone prévoit réaliser l’inspection visuelle d’éoliennes à travers le Canada et les États-Unis.

Steven Fugere, VP au développement chez Vent de l’Est et premier partenaire à bénéficier des services d’Hovercam UAV déclare: « La méthode établie vise deux principaux objectifs. Le premier est d’améliorer la sécurité des travailleurs, car aucun technicien n’a besoin de monter sur la structure afin d’effectuer le travail d’inspection. Le second objectif permet d’effectuer le travail plus rapidement tout en conservant la qualité d’inspection.  Hovercam UAV nous a prouvé que les inspections s’effectuent beaucoup plus rapidement et de manière plus sécuritaire comparativement aux méthodes conventionnelles. Cela permet donc aux clients d’épargner des coûts d’opération et de remettre leurs éoliennes en service plus rapidement. »

« Le nombre d’éoliennes pouvant être inspectées varie selon certains critères tels que les vents ou la présence de brouillard. À ce jour, dans des conditions optimales et selon le type d’inspection effectué, nous avons pu inspecter jusqu’à 16 éoliennes en une journée, » affirme M. Patrice Savard, VP aux opérations chez Hovercam UAV.

En plus d’offrir une sécurité d’inspection sans précédent, Hovercam UAV permet aux propriétaires de parcs éoliens d’optimiser les travaux de réparation et maintenance et leur fait économiser de frais substantiels.

L’entreprise d’inspection par drone effectue un relevé complet des pales en images haute définition. Ensuite, une analyse approfondie de chacune des imperfections est effectuée. Les résultats sont remis sous forme de rapport d’inspection caractérisant les différents problèmes. De plus, le client peut accéder à un historique d’inspection et visualiser l’évolution de son parc à travers le temps.

Les recherches et les essais qui font aujourd’hui le succès de cette méthodologie d’inspection ont été développés en collaboration avec l’équipe du TechnoCentre éolien.

Originaire de Dolbeau-Mistassini, l’entreprise possède un bureau au centre d’excellence sur les drones à Alma, détient un établissement à Maria, un bureau à Saguenay au centre géomatique Québec et un bureau dans la ville de Québec. L’entreprise œuvre dans le secteur de l’agriculture, forestier, industriel, de l’énergie et de la sécurité publique. Elle offre également des services d’inspections de tours cellulaires et de lignes de transport électrique.

Pour toute information, vous pouvez visiter le site web www.hovercam-uav.com ou joindre M. Savard au numéro sans-frais suivant : 1-877-352-6671.

 

 

Mise à jour du cadre réglementaire proposé – Transports Canada

by admin
Mise à jour du cadre réglementaire proposé – Transports Canada

Dans le cadre du développement de la nouvelle réglementation sur les UAV et suite à l’avis de propositions de modifications lancé à l’été 2015, Transports Canada a tenu, le 28 juin 2016, une présentation sur la mise à jour du cadre réglementaire proposé. Pour le moment, la réglementation n’inclus que les UAV de 25 kg ou moins pilotés en visibilité directe. Toute opération sortant de ce cadre devra toujours faire l’objet d’une autorisation de la part de Transports Canada via un Certificat d’opérations aériennes spécialisée (COAS). Suite à la mise à jour du 28 juin dernier, voici un document récapitulatif que Transports Canada a fourni.

__________________________________________________________________________________________

Sommaire exécutif

Mise à jour sur les UAVs auprès des intervenants

Juin 2016

Suite aux consultations sur l’avis de modification proposé pour les petits véhicules aériens (UAV) sans pilote de 25 kg ou moins et exploités en visibilité directe, Transports Canada a travaillé à finaliser la politique et le cadre réglementaire.

Le Ministère développe présentement les règlements proposés qui devraient être rendus publics dans la partie 1 de la Gazette du Canada au printemps 2017. Les intervenants et les canadiens auront à ce moment l’occasion de fournir des commentaires dans le cadre de la période de consultation.

Pour les intervenants qui ne connaissent pas le processus d’élaboration de règlements, ceux-ci sont publiés au préalable dans la partie 1 de la Gazette du Canada, pour une période officielle de commentaires. Des ajustements sont apportés à la réglementation proposée, au besoin, selon les commentaires reçus. Les règlements sont ensuite publiés dans la partie II de la Gazette du Canada et sont considérés comme définitifs. Une période de transition est normalement prévue avant la date d’entrée en vigueur de nouvelle réglementation. Pour de plus amples renseignements sur la Gazette du Canada, veuillez consulter: http://www.gazette.gc.ca/cg-gc/lm-sp-fra.html.

Pour l’instant, les exemptions réglementaires (exemptions pour les moins de 2 kg/exemptions pour 2 kg à 25 kg) sont valides et seront mises à jour avant leur date d’expiration du 16 décembre 2016. Jusqu’à ce que les règlements soient en vigueur, pour les intervenants qui ne peuvent pas rencontrer les conditions des exemptions, vous devez demander un Certificat d’opérations aériennes spécialisées (COAS).

Transports Canada continue de développer une approche équilibrée et fondée sur le risque qui, d’une part intègre en toute sécurité les drones dans l’espace aérien canadien et d’autre part, encourage l’innovation au sein de cet important nouveau sous-secteur de l’aviation civile.

Voici quelques points saillants de la politique et du cadre réglementaire basés sur la rétroaction reçue des intervenants sur l’avis de proposition de modification, la croissance de l’industrie, l’analyse de risques et, lorsque possible, les discussions avec nos partenaires internationaux :

    • Élimination de la distinction réglementaire entre l’utilisation récréative et non-récréative.
    • Exclusion pour les associations de modélisme ayant des lignes directrices solides en matière de sécurité.
    • Création d’une catégorie « non réglementée » pour les UAV de 250 g ou moins.
    • Réduction du seuil de poids des UAV « très petits » à 1 kg.
    • Marquage et inscription uniquement sur les UAV petits – complexes; identification requise pour les autres catégories.
    • Normes de conception pour les opérations sur UAV petits – complexes (environnements à risques élevés).
    • Exigences en matière de connaissances pour les UAV très petits et les UAV petits – limités en fonction des différentes catégories.
    • Ajustement des exigences en matière de restriction d’âge pour s’aligner sur les exigences de certification des aéronefs habités.
    • Réglementation des UAV en vol captif, mais pas pour les activités à l’intérieur.
    • Exigence d’une assurance responsabilité civile pour toutes les catégories d’UAV.

Transports Canada tient à souligner que ces changements sont proposés et ne sont pas encore en place. La période de consultation formelle avec le texte actuel du projet du règlement seront communiqués à tous les intervenants afin de les consulter lorsqu’ils seront publiés dans la partie 1 de la Gazette du Canada au printemps 2017.

__________________________________________________________________________________________

Il est important d’ajouter que les représentants de Transports Canada ont mentionné que la meilleure façon pour les entreprises de se préparer à la nouvelle réglementation est de faire le travail pour devenir opérateur conforme. Il s’agit de se conformer aux directives précisées dans l’instruction visant le personnel 623-001 à la section 9.0 (processus de demande pour exploitant conforme) et aux annexes C (critères de conformité de la conception d’un petit UAV) et D (critères de conformité d’un exploitant de petits UAV).

L’annexe C énonce les critères de conformité de l’appareil. Afin de pouvoir mener des opérations complexes, selon la structure réglementaire proposée, il faudra opérer avec un ou des appareils reconnus comme conformes. Les appareils doivent donc se conformer aux critères de conceptions de l’annexe C et être documentés comme tels.

Rappelons aussi que l’annexe D énonce les critères à respecter pour mener ces opérations. Il s’agit de documenter la gestion des opérations, la gestion de la sécurité, l’évaluation des risques, le programme de formation et les procédures à travers un Manuel d’opérations.

Les opérateurs qui seront conformes au moment de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation n’auront pas une grande marche à gravir. La mise en application de la nouvelle documentation est prévue à l’automne 2017 avec une période de transition pour les opérateurs.

Christophe Lambert lance l’appel à films du Festival International Cinédrones

by admin
Christophe Lambert lance l’appel à films du Festival International Cinédrones

Alma (Québec, Canada), le 6 juillet 2016 – C’est à l’occasion du lancement officiel du Festival International Cinédrones, un événement valorisant la filière drones en soutenant la créativité et l’innovation, que son Président d’honneur, la star internationale Christophe Lambert, a procédé à l’appel à films auprès des amateurs et professionnels de partout dans le monde.

«Le Festival International Cinédrones valorise le savoir-faire de l’industrie cinématographique et audiovisuelle qui emploie les drones comme outils de création. En tant que passionné d’aviation et de nouvelles technologies, je trouve tout à fait fascinant de constater l’immense potentiel des drones dans cette industrie. À titre de Président d’honneur de cette première édition canadienne, j’invite tous les amateurs et professionnels du Québec, du Canada, de la France et de tous les pays du monde à participer au Festival en nous envoyant vos films. Je suis impatient de visionner vos court-métrages, et je serai très heureux d’être parmi vous les 11 et 12 novembre prochains à Alma pour prendre part à cet important Festival», a-t-il mentionné par voie d’allocution écrite lors de la conférence de presse de lancement du Festival, qui s’est déroulée à Alma plus tôt aujourd’hui.

M. Jean-Marc E. Roy, réalisateur prolifique dont plusieurs films ont été diffusés et récompensés ici comme ailleurs, était aussi présent à la conférence de presse en tant que président du jury.

À propos du Festival International Cinédrones
Lancé en 2015 par Bordeaux Technowest (France), le Festival International Cinédrones se consacre à la promotion de films intégrant des prises de vues aériennes réalisées par drones. Il vise à favoriser l’émergence d’une filière image innovante en proposant au public une sélection des meilleurs films internationaux qui valorise le savoir-faire de l’industrie cinématographique et audiovisuelle qui emploie cette nouvelle technologie. Le Festival permet parallèlement de sensibiliser les utilisateurs à la législation en matière de drones.

Lors de la toute première édition du Festival, qui s’est déroulé à Bordeaux en 2015 et dont Christophe Lambert était également Président d’honneur, plus de 300 films ont été reçus. Près d’une centaine de films provenant d’une dizaine de pays ont déjà été déposés sur la plateforme de l’édition 2016, sans même en avoir fait la promotion.

Les 11 et 12 novembre 2016 à Alma

Ouvert au public, le Festival propose une journée de projections d’une trentaine de films de moins de 15 minutes qui auront été présélectionnés parmi tous les films reçus, en plus de différentes activités en parallèle reliées au monde des drones. Le jury présent, composé d’une dizaine de personnalités du monde cinématographique, culturel et journalistique, procédera à l’analyse de ces court-métrages présélectionnés, puis à la sélection d’un gagnant par catégorie, soit: Fictions; Documentaires, Sports et Patrimoine; Vidéoclips; Publicité; Films d’entreprises; ainsi que Course de drone en immersion. Au total, c’est un minimum de 8 prix qui seront décernés, soit un prix par catégorie, le Prix du Public (élu par le public présent dans la salle lors de la soirée de clôture), et le Prix des Internautes, décerné par les votes en ligne. Les prix seront remis lors de la cérémonie de clôture, le samedi, 12 novembre prochain. Le public aura aussi le plaisir de venir rencontrer Christophe Lambert, qui sera présent tout au long du Festival.

«La Ville d’Alma est extrêmement fière d’annoncer la tenue du Festival International Cinédrones, en collaboration avec Bordeaux Technowest. Nos efforts de développement économique effectués au cours des dernières années, notamment par la création du Centre d’excellence sur les drones (CED) et du Consortium international de sites de tests aéronautiques (ICATS),  nous ont permis de tisser des liens très étroits avec Bordeaux qui, tout comme nous, ont reconnu l’immense potentiel économique de cette fascinante technologie des appareils sans pilotes», commente le maire de la Ville d’Alma, Marc Asselin.

De son côté, le Président de Bordeaux Technowest, maire de Saint-Médard-en-Jalles, vice-président de Bordeaux Métropole et conseiller départemental de la Gironde, Jacques Mangon, ajoute : «Nous sommes très heureux de constater que le Festival Cinédrones s’exportera au Québec à Alma les 11 et 12 novembre 2016. Nous sommes convaincus que cette édition québécoise sera un immense succès encore plus important sans doute que celui que nous avons connu ici l’an dernier. Nous invitons chaleureusement tous les réalisateurs qui utilisent le drone dans le cinéma à se manifester et à envoyer leur production pour concourir sur la plateforme filmfreeway.com. Nous sommes convaincus que nous aurons de très beaux résultats, de très belles choses à publier et que là encore le drone, le cinéma et le Québec se rencontreront pour aller de l’avant, innover et poursuivre cette dynamique très forte que nous avons lancée ici l’an dernier», a-t-il mentionné.

Comment participer ?
Les personnes intéressées à participer sont invitées à déposer gratuitement leur film sur la plateforme en ligne (www.filmfreeway.com), dans l’une des 6 catégories suivantes : Fictions; Documentaires, Sports et Patrimoine; Vidéoclips; Publicité; Films d’entreprises et Course de drone en immersion et ce, avant le 10 octobre 2016. Une fois sur la plateforme, le ou la participante s’inscrit sans frais, télécharge son film, et est dans la course!

Pour en connaître d’avantage sur les règlements du concours  ou pour obtenir de plus amples détails sur l’événement, rendez-vous au www.festivalcinedrones.com. Le Festival International Cinédrones est aussi présent sur Facebook (festivalcinedrones) et sur Twitter (@festicinedrones)

 

Mission réussie

by admin
Mission réussie

Sur la photo de gauche à droite: Yoann Turquetil, bureau du Québec à Atlanta; Enrick Laflamme, Laflamme Ingénierie; Michel Bitton, EnergyOR Technologies; David Beaudette, NGC Aerospace; Marie-Joëlle Turcotte, Centre d’excellence sur les drones; David Laflamme, Laflamme Ingénierie;  Thomas Jones, EnergyOR Technologies; David Neveu, NGC Aerospace; Marc Moffatt, Centre d’excellence sur les drones. Absents de la photo: ARA Robotique, Hovercam UAV, Marinvent, Ministère de l’économie, de la Science et de l’Innovation du Québec (MESI)


Le Centre d’excellence sur les drones remercie ses partenaires pour la réalisation de la première mission québécoise au salon Xponential. Le CED et Export Québec ont accompagné 6 entreprises qui ont pu rencontrer les leaders mondiaux de l’industrie du drone civil et commercial à la Nouvelle-Orléans du 2 au 6 mai 2016.

Au programme, les participants à cette mission ont aussi eu l’occasion de :

  • Rencontrer la délégation canadienne lors d’une soirée réseautage organisée par les délégués commerciaux du Canada;
  • Rencontrer les délégués et entreprises du Mississippi lors d’un déjeuner réseautage offert par les délégués commerciaux canadiens et du Mississippi;
  • Participer à un déjeuner Québec – Texas organisé par la délégation du Québec à Houston;
  • Visiter le Centre de tests Stennis de la NASA et les représentants de ASSURE, centre d’excellence de la FAA;

Déjeuner Québec – Texas

IMG_0267

Sur la photo: Sébastien Long, Flyterra; Yoann Turquetil, bureau du Québec à Atlanta;Stephan Fogaing, Ministère de l’économie, de la Science et de l’Innovation du Québec (MESI); Marie-Joëlle Turcotte, Centre d’excellence sur les drones; Terry H. Hendrix, Centre d’excellence Lone Star UAS, Houston; Daniel Dignard, Bureau du Québec à Houston;

Comité aviseur ASSURE CoE

4

Le salon Xponential aura aussi été l’occasion pour le Centre d’excellence sur les drones de participer au comité aviseur du Centre d’Excellence de la FAA ASSURE et de rencontrer le consortium international ICATS (International Consortium of Aeronautical Test Sites).

Présentation des entreprises de la mission au kiosque Canada