Header Image - Centre d'excellence sur les drones

Blog

123 Articles

Le Centre d’excellence sur les drones dévoile sa nouvelle image de marque

by admin
Le Centre d’excellence sur les drones  dévoile sa nouvelle image de marque

Alma, le 8 mai 2019 – Huit ans après sa création, le Centre d’excellence sur les drones (CED) se dote d’une toute nouvelle image de marque. Une évolution à point depuis l’intégration de nouvelles branches, soit le site d’essais Qualia et le créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, dont les identités visuelles ont également été dessinées lors du processus.

La nouvelle identité visuelle tourne autour de l’origami: «D’une part, le CED constitue un rassemblement de membres. La juxtaposition des spécialités de chacun forme la gamme de services et d’expertises offerte. D’autre part, le Centre d’excellence façonne l’industrie du drone à la manière d’un pliage. Les plis de la nouvelle identité visuelle témoignent de toute la polyvalence du réseau, ainsi que des services offerts en soutien», explique l’agente administration et marketing au sein du CED, Michèle Pelletier. Celle-ci ajoute que tout comme le développement de l’industrie du drone, l’assemblage de chacun des plis permet la concrétisation du logo.

«Au fil des ans, le CED a développé une notoriété reconnue par l’industrie. La création du créneau d’excellence drone et du site d’essais Qualia ont constitué un moment clé pour bonifier l’identité visuelle du Centre afin que celle-ci puisse représenter davantage son identité», ajoute le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Marc Moffatt.

L’équipe travaille parallèlement à l’élaboration d’un tout nouveau site Internet dont la mise en ligne est prévue dans quelques mois. Le nouveau site permettra un accès à l’information simplifié, en plus de mettre en lumière les nouvelles branches du CED, soit les zones de vol dédiées aux opérations de drones (CYR), le site d’essais Qualia et le créneau d’excellence.

À propos du CED et ses nouvelles branches

Créé en 2011, le CED développe un centre international de services, d’expertises et de compétences liés au secteur des drones civils et commerciaux au niveau national et international.

Qualia

Qualia constituera un site d’essais permettant aux entreprises de tester leurs technologies dans un environnement sécuritaire et contrôlé, à l’intérieur de divers milieux recréés. Les clients seront assurés qu’une entreprise ayant obtenu le sceau QUALIA sera en mesure d’offrir les services demandés avec la qualité, la sécurité et la précision des données attendue. En situation réelle, les audits et les tests de qualification prendront la forme de scénarios opérationnels distincts qui comprendront des infrastructures spécifiques à chaque scénario afin de reproduire les environnements réels dans lesquels les audités devront œuvrer une fois sur le terrain. Qualia constituera un site permettant la recherche et le développement de l’industrie du drone, conformément au développement stratégique du CED.

Le créneau d’excellence sur les drones

Le CED est l’organisme hébergeur du créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, qui regroupe l’ensemble des acteurs industriels, commerciaux, techniques, scientifiques et gouvernementaux de la région du Saguenay – Lac-Saint-Jean. Le créneau d’excellence a pour but de doter l’industrie des drones d’une structure unifiée et forte visant la mise en œuvre d’actions favorisant la mobilisation, la croissance et la compétitivité, et ce, dans le but d’assurer une filière forte qui développera le secteur de la fabrication, assurant une viabilité et une croissance à long terme du créneau.

L’École de technologie supérieure remporte les honneurs lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones

by admin
L’École de technologie supérieure remporte les honneurs lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones

L’équipe Dronolab de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal  est sortie grande gagnante lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones qui se déroulait ce week-end au Centre d’excellence sur les drones d’Alma.

Scénario 2019

Cette année, 14 équipes universitaires de partout au Canada ont relevé le défi. La mission simulée du concours consistait à fournir un soutien à une entreprise de services publics après qu’une tempête de vent ait causé des dommages dans un parc de panneaux solaires. Les équipes devaient identifier les panneaux solaires endommagés, en plus de localiser les dommages majeurs, identifier les modifications à apporter et effectuer une inspection par marqueur sur les cellules critiques des panneaux endommagés. Une étape difficile puisque les systèmes ne devaient ni se poser sur les panneaux, ni les toucher.

«La simulation était très intéressante puisque les compagnies d’électricité sollicitent régulièrement le drone pour effectuer les inspections obligatoires», explique le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt. Celui-ci ajoute que pour une deuxième année consécutive, la tâche demandait aussi au drone de voler en simulant une visibilité au-delà de la ligne de visée visuelle (BVLOS), en prévision de la future réglementation.

Cette étape, qui constituait la phase 2 du concours, a été précédée par la rédaction et la présentation d’un rapport plus tôt en janvier:

Gagnants phase 1 (Cette année, les 3 récipiendaires sont des universités québécoises):

  1. Université de Sherbrooke: Bourse de 3000$
  2. École de technologie supérieure: Bourse de 2000$
  3. Université McGill: Bourse de 1000$

Gagnants phase 2:

  1. École de technologie supérieure: Bourse de 5000$
  2. Université McGill: Bourse de 4000$
  3. Carleton University (Ottawa): Bourse de 3000$

Des prix reconnaissant l’innovation, la persévérance et un esprit de compétition sain ont également été remis.

Prix Innovation: Université Carleton – Team Blackbird

L’équipe a déployé un drone à voilure fixe pour servir de relais de signalisation à un second drone qui effectuait les tâches.

Prix commémoratif Pip Rudkin pour la persévérance: Université du Manitoba – UMUAS

Le drone de cette équipe de première année de Winnipeg a subi un écrasement phénoménal qui a causé des dommages importants à l’appareil. Après un aller-retour à Québec en pleine compétition pour acheter des pièces de rechange, l’équipe a réussi à le reconstruire, mais n’a malheureusement pas réussi à le faire voler.

Prix des juges pour le professionnalisme: Université McGill – Drones Aero McGill

L’équipe s’est conformée aux normes professionnelles et a démontré d’excellentes compétences en communication. Celle-ci a élaboré un plan pour chaque étape et a effectué un examen attentif des exigences en matière de notation. L’amélioration au cours des nombreuses années auxquelles McGill a participé a également été notée.

Des prix en argent de plus de 20 000$ ont été attribués aux gagnants des phases 1 et 2 lors du banquet de remise des prix qui a eu lieu hier soir au Centre de villégiature Dam-en-Terre.

La compétition, qui se tient à Alma aux 2 ans, sera techniquement de retour en 2021.

Le CED salue la mise en œuvre de la nouvelle règlementation entourant les drones instaurée par Transports Canada

by admin
Le CED salue la mise en œuvre de la nouvelle règlementation  entourant les drones instaurée par Transports Canada

Alma (Québec), le 9 janvier 2019 – Le Centre d’excellence sur les drones (CED) salue la mise en œuvre de la nouvelle règlementation entourant les drones annoncée plus tôt aujourd’hui par le ministre des Transports du Canada, l’honorable Marc Garneau.

«Cette nouvelle règlementation permettra de mieux encadrer l’utilisation des drones de moins de 25 kilos, ce qui regroupe un grand bassin d’opérateurs. Celle-ci renforcira nos démarches de sensibilisation sur les bonnes pratiques du drone auprès des utilisateurs notamment récréatifs, afin d’assurer une intégration sécuritaire de cette technologie au sein de l’espace aérien civil», explique le directeur général du CED, Monsieur Marc Moffatt.

Celui-ci mentionne que l’écriture de la règlementation en est toutefois encore qu’à ses tout débuts, et que beaucoup reste à faire : «En plus de dicter des règles à suivre, il faut s’assurer que les opérateurs commerciaux détiennent les compétences requises. Le Centre d’excellence sur les drones travaille notamment à l’implantation d’un programme de qualification des systèmes afin de valider leur conformité et les compétences des utilisateurs à effectuer les opérations requises dans le cadre de leur travail», précise-t-il.

Le président du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Alain Fortin, poursuit: «Le CED se réjouit de cette avancée au niveau de la règlementation, et continuera à travailler en étroite collaboration avec Transports Canada pour le développement des procédures notamment reliées aux opérations de drone de plus de 25 kilos hors de portée visuelle. Le CED constitue l’un des deux seuls sites dédiés à ce genre d’activités au Canada et, par les opportunités qui y sont offertes telles que les zones de vols dédiées aux opérations de drons, celui-ci s’avérera un outil indispensable pour les prochaines étapes». Monsieur Fortin mentionne finalement que la création du créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, annoncé plus tôt en 2018 par le gouvernement du Québec et géré par le CED, s’avérera également un levier important pour le développement de ce secteur important.

Rappelons que le nouveau règlement, qui entrera en vigueur le 1er juin 2019, s’applique à tous les pilotes de drone faisant voler des appareils pesant entre 250 grammes et 25 kilogrammes dans leur champ de vision direct et ce, que ce soit pour le plaisir, le travail ou la recherche. Le règlement instaure deux principales catégories d’opérations de drones : les opérations de base et les opérations avancées. Chacune des catégories comprend un ensemble de règles, qui obligent le pilote de drone à :

Immatriculer son drone et y marquer son numéro d’immatriculation;

  • Passer un examen en ligne et obtenir un certificat de pilote pour les opérations de base ou les opérations avancées;
  • Être âgé d’au moins 14 ans pour les opérations de base et 16 ans pour les opérations avancées, à moins d’être supervisé par une personne titulaire des certificats appropriés;
  • Se tenir à une altitude inférieure à 122 m (400 pieds) au-dessus du sol;
  • Demeurer loin du trafic aérien.

Les pilotes de drones effectuant des opérations ne cadrant pas dans les règles d’opérations de base ou avancées devront demander un certificat d’opérations aériennes spécialisées (COAS) au préalable.

nouvelles règles visant les drones au Canada

À propos du Centre d’excellence sur les drones

Le Centre d’excellence sur les drones (CED) est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, application et exploitation de drones. Le CED compte plusieurs membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires. Celui-ci fait aussi partie du Consortium international de sites de tests aéronautiques, ICATS, dont il est cofondateur (www.icatestsites.org). Pour obtenir de plus amples informations sur le CED ou pour connaître les derniers développements, consultez le www.cedalma.com.

– 30 –