Header Image - Centre d'excellence sur les drones

Blog

125 Articles

1,6 M$ accordés pour l’implantation d’un centre de préqualification de systèmes de drones à Alma

by admin
1,6 M$ accordés pour l’implantation d’un centre de préqualification de systèmes de drones à Alma
De gauche à droite : M. Marc Moffatt, directeur général, Centre d’excellence sur les drones, M. Éric Girard, député provincial de Lac-Saint-Jean, adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Richard Hébert, député fédéral de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre des Petites Entreprises et de la Promotion des exportations, M. Marc Asselin, maire de la ville d’Alma et M. Alain Fortin, président, Centre d’excellence sur les drones

Alma, le 15 juillet 2019. – Les gouvernements du Canada et du Québec attribuent des aides financières totalisant 1,6 million de dollars au Centre d’excellence sur les drones (CED) pour appuyer l’implantation du Centre de préqualification Qualia à Alma, dans la région du Saguenay–Lac?Saint?Jean.

Ce projet, évalué à 2,4 millions de dollars, permettra aux entreprises du secteur des drones civils et commerciaux de valider, en situation réelle, leurs produits et services ainsi que les résultats des activités de recherche et de développement qui sont associées à la conception des systèmes de drones.

L’aide financière comprend une contribution non remboursable de 800 000 $ accordé par le gouvernement du Canada en vertu du programme Croissance économique régionale par l’innovation de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). L’attribution d’une contribution financière de 800 000 $ du gouvernement du Québec, par l’entremise du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, est également confirmée. Soulignons que l’appui du gouvernement du Québec rejoint l’objectif de la Stratégie québécoise de l’aérospatiale 2016?2026 visant à développer le secteur des drones et ses applications civiles.

Le député de Lac?Saint?Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, M. Richard Hébert, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, l’honorable Navdeep Bains, et le député de Lac?Saint?Jean et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Éric Girard, au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

 

Citations :

« Le secteur RPAS (drone) est en pleine expansion au Québec. En mettant en place un site où les entreprises du secteur RPAS pourront tester  leurs nouveaux produits de manière optimale, le CED soutient les entreprises dans leur volonté de croissance. Il répond directement à la nécessité créer des synergies entre des entreprises du secteur aérospatial afin de mettre en place des démonstrateurs opérationnels et commercialiser de nouveaux produits. L’initiative StartAéro 360°, que nous avons lancée en 2018, vise justement à encourager ces synergies.»

Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.

« Je me réjouis du soutien de DEC au projet Qualia, un appui qui contribuera à la croissance de l’économie locale, régionale et nationale, et à la vitalité des collectivités. Cette aide réaffirme également le rôle que joue le gouvernement du Canada dans le développement des entreprises et organismes innovants d’ici et, par conséquent, dans la croissance de l’économie canadienne. »

Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations

« Le projet Qualia rejoint les priorités du gouvernement du Canada puisqu’il favorise la croissance et l’évolution d’écosystèmes d’innovation régionaux inclusifs. Il permettra également de soutenir le développement d’une filière forte en favorisant la mobilisation, la croissance et la compétitivité des entreprises de l’industrie du drone. Nous faisons la promotion du développement économique à long terme, et cela bénéficie autant aux organismes et aux entreprises qu’aux communautés. »

L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC

« La mise en place de ce nouveau centre revêt une importance stratégique pour la région du Saguenay–Lac?Saint?Jean, qui a développé, notamment grâce aux initiatives du CED, une expertise désormais reconnue dans le secteur des drones. Je suis d’ailleurs convaincu que ce projet permettra à notre région de s’imposer davantage sur la scène internationale et qu’il engendrera des retombées économiques considérables ici et partout ailleurs au Québec. »

Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles

« Grâce au Centre de préqualification Qualia, le CED disposera des infrastructures et des équipements nécessaires pour permettre aux entreprises québécoises du secteur des drones civils et commerciaux de figurer parmi les leaders mondiaux. C’est donc avec enthousiasme que nous soutenons cet important projet, qui renforcera la compétitivité d’un domaine clé de l’industrie aérospatiale et dont les applications civiles sont associées à plusieurs secteurs économiques bien implantés au Québec, tels que la sécurité, l’énergie, l’agriculture et les ressources naturelles. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

 

Fait saillant :

  • Fondé en 2011, le CED offre des infrastructures de calibre international destinées à la conception, à l’essai, à l’application et à l’exploitation de drones civils et commerciaux. Ce centre est implanté sur le site de l’aéroport d’Alma, qui offre une piste asphaltée de 5 000 pieds, un système automatisé d’information météorologique, des systèmes de navigation et d’autres installations permettant les essais de drones. Par ailleurs, le CED a accès à l’une des seules zones au Canada où il est possible d’effectuer des vols de drones hors de portée visuelle.

 

Liens connexes :

 

Vidéo du projet Qualia

 

 

 

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec devient membre du CED

by admin

Alma, le 3 juin 2019 – L’équipe du Centre d’excellence sur les drones (CED) est fière de vous annoncer l’adhésion au CED du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN). Cet ajout porte à 16 le nombre de partenaires impliqués dans le CED.

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles est responsable de la gestion du territoire québécois et des ressources naturelles. Sa mission consiste à favoriser la mise en valeur, la conservation et la connaissance des ressources naturelles et du territoire, dans une perspective de développement durable et de gestion intégrée, au bénéfice des citoyens.

Le MERN a, via son service de la gestion des droits miniers, le mandat d’inspecter les sites de substances minérales de surface, les travaux d’exploration minière et les sites miniers du Québec. Un projet d’inspection par drone a été mis sur pied en 2017 pour suivre le développement des sites et calculer les volumes des substances minérales extraites. Le ministère a actuellement une opération de drones composée de deux appareils et deux pilotes et prévoit doubler son opération au cours de l’année 2019.

Le MERN constitue un partenaire majeur pour le CED et un lien direct avec l’industrie minière du Québec, l’un des principaux marchés visés par les opérateurs de drones de la province. Cette nouvelle adhésion représente donc un signe très positif pour le développement du CED et confirme, une fois de plus, l’intérêt du gouvernement à travailler conjointement avec le Centre.

 

Pour plus d’informations :

William De Keiser

Directeur du Créneau d’Excellence drones civils et commerciaux

418.669.5105 #5129

[email protected]

Le Centre d’excellence sur les drones dévoile sa nouvelle image de marque

by admin
Le Centre d’excellence sur les drones  dévoile sa nouvelle image de marque

Alma, le 8 mai 2019 – Huit ans après sa création, le Centre d’excellence sur les drones (CED) se dote d’une toute nouvelle image de marque. Une évolution à point depuis l’intégration de nouvelles branches, soit le site d’essais Qualia et le créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, dont les identités visuelles ont également été dessinées lors du processus.

La nouvelle identité visuelle tourne autour de l’origami: «D’une part, le CED constitue un rassemblement de membres. La juxtaposition des spécialités de chacun forme la gamme de services et d’expertises offerte. D’autre part, le Centre d’excellence façonne l’industrie du drone à la manière d’un pliage. Les plis de la nouvelle identité visuelle témoignent de toute la polyvalence du réseau, ainsi que des services offerts en soutien», explique l’agente administration et marketing au sein du CED, Michèle Pelletier. Celle-ci ajoute que tout comme le développement de l’industrie du drone, l’assemblage de chacun des plis permet la concrétisation du logo.

«Au fil des ans, le CED a développé une notoriété reconnue par l’industrie. La création du créneau d’excellence drone et du site d’essais Qualia ont constitué un moment clé pour bonifier l’identité visuelle du Centre afin que celle-ci puisse représenter davantage son identité», ajoute le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Marc Moffatt.

L’équipe travaille parallèlement à l’élaboration d’un tout nouveau site Internet dont la mise en ligne est prévue dans quelques mois. Le nouveau site permettra un accès à l’information simplifié, en plus de mettre en lumière les nouvelles branches du CED, soit les zones de vol dédiées aux opérations de drones (CYR), le site d’essais Qualia et le créneau d’excellence.

À propos du CED et ses nouvelles branches

Créé en 2011, le CED développe un centre international de services, d’expertises et de compétences liés au secteur des drones civils et commerciaux au niveau national et international.

Qualia

Qualia constituera un site d’essais permettant aux entreprises de tester leurs technologies dans un environnement sécuritaire et contrôlé, à l’intérieur de divers milieux recréés. Les clients seront assurés qu’une entreprise ayant obtenu le sceau QUALIA sera en mesure d’offrir les services demandés avec la qualité, la sécurité et la précision des données attendue. En situation réelle, les audits et les tests de qualification prendront la forme de scénarios opérationnels distincts qui comprendront des infrastructures spécifiques à chaque scénario afin de reproduire les environnements réels dans lesquels les audités devront œuvrer une fois sur le terrain. Qualia constituera un site permettant la recherche et le développement de l’industrie du drone, conformément au développement stratégique du CED.

Le créneau d’excellence sur les drones

Le CED est l’organisme hébergeur du créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, qui regroupe l’ensemble des acteurs industriels, commerciaux, techniques, scientifiques et gouvernementaux de la région du Saguenay – Lac-Saint-Jean. Le créneau d’excellence a pour but de doter l’industrie des drones d’une structure unifiée et forte visant la mise en œuvre d’actions favorisant la mobilisation, la croissance et la compétitivité, et ce, dans le but d’assurer une filière forte qui développera le secteur de la fabrication, assurant une viabilité et une croissance à long terme du créneau.

L’École de technologie supérieure remporte les honneurs lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones

by admin

L’équipe Dronolab de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal  est sortie grande gagnante lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones qui se déroulait ce week-end au Centre d’excellence sur les drones d’Alma.

Scénario 2019

Cette année, 14 équipes universitaires de partout au Canada ont relevé le défi. La mission simulée du concours consistait à fournir un soutien à une entreprise de services publics après qu’une tempête de vent ait causé des dommages dans un parc de panneaux solaires. Les équipes devaient identifier les panneaux solaires endommagés, en plus de localiser les dommages majeurs, identifier les modifications à apporter et effectuer une inspection par marqueur sur les cellules critiques des panneaux endommagés. Une étape difficile puisque les systèmes ne devaient ni se poser sur les panneaux, ni les toucher.

«La simulation était très intéressante puisque les compagnies d’électricité sollicitent régulièrement le drone pour effectuer les inspections obligatoires», explique le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt. Celui-ci ajoute que pour une deuxième année consécutive, la tâche demandait aussi au drone de voler en simulant une visibilité au-delà de la ligne de visée visuelle (BVLOS), en prévision de la future réglementation.

Cette étape, qui constituait la phase 2 du concours, a été précédée par la rédaction et la présentation d’un rapport plus tôt en janvier:

Gagnants phase 1 (Cette année, les 3 récipiendaires sont des universités québécoises):

  1. Université de Sherbrooke: Bourse de 3000$
  2. École de technologie supérieure: Bourse de 2000$
  3. Université McGill: Bourse de 1000$

Gagnants phase 2:

  1. École de technologie supérieure: Bourse de 5000$
  2. Université McGill: Bourse de 4000$
  3. Carleton University (Ottawa): Bourse de 3000$

Des prix reconnaissant l’innovation, la persévérance et un esprit de compétition sain ont également été remis.

Prix Innovation: Université Carleton – Team Blackbird

L’équipe a déployé un drone à voilure fixe pour servir de relais de signalisation à un second drone qui effectuait les tâches.

Prix commémoratif Pip Rudkin pour la persévérance: Université du Manitoba – UMUAS

Le drone de cette équipe de première année de Winnipeg a subi un écrasement phénoménal qui a causé des dommages importants à l’appareil. Après un aller-retour à Québec en pleine compétition pour acheter des pièces de rechange, l’équipe a réussi à le reconstruire, mais n’a malheureusement pas réussi à le faire voler.

Prix des juges pour le professionnalisme: Université McGill – Drones Aero McGill

L’équipe s’est conformée aux normes professionnelles et a démontré d’excellentes compétences en communication. Celle-ci a élaboré un plan pour chaque étape et a effectué un examen attentif des exigences en matière de notation. L’amélioration au cours des nombreuses années auxquelles McGill a participé a également été notée.

Des prix en argent de plus de 20 000$ ont été attribués aux gagnants des phases 1 et 2 lors du banquet de remise des prix qui a eu lieu hier soir au Centre de villégiature Dam-en-Terre.

La compétition, qui se tient à Alma aux 2 ans, sera techniquement de retour en 2021.