Header Image - Centre d'excellence sur les drones

Blog

114 Articles

LE PREMIER COAS CONFORME EST ATTRIBUÉ À UNE COMPAGNIE QUÉBÉCOISE

by admin
LE PREMIER COAS CONFORME EST ATTRIBUÉ À UNE COMPAGNIE QUÉBÉCOISE

LE PREMIER COAS CONFORME EST ATTRIBUÉ À UNE COMPAGNIE QUÉBÉCOISE

Le premier COAS conforme a été délivré par Transports Canada à une compagnie québécoise. Le 17 novembre 2017, la firme Arpentage Parleciel de New Richmond en Gaspésie a reçu le premier Certificat d’opérations aériennes spécialisées pour exploitant conforme. Ce type de COAS, plus permissif que les types complexes et limités, permet à la compagnie d’opérer sur presque tout le territoire canadien sans avoir à fournir d’avis de vol à Transports Canada. Arpentage Parleciel est une des premières compagnies, sinon la première, à obtenir un COAS conforme valide dans toutes les provinces et territoires du Canada. Afin d’obtenir ce certificat, la compagnie a atteint les critères de conformité sur trois volets: l’appareil, les pilotes et les manuels et procédures.

Au niveau de l’appareil, Arpentage Parleciel a choisi le Infinitejib Surveyor 630. Cet appareil conçu en Ontario pour l’acquisition de données techniques figure sur la liste des véhicules aériens non habités conformes depuis mai 2016. Ses 6 moteurs disposés en configuration en “Y” lui permettent de soulever des charges allant jusqu’à 4 kg dans des conditions de vents pouvant souffler en rafale jusqu’à 80 km/h. La grande stabilité du Surveyor 630 en fait un bon candidat pour les opérations d’arpentage.

Question formation, tous les pilotes de la compagnie ont suivi les formations offertes par Spectral Aviation. Basées sur la publication TP15263 de Transports Canada, ces formations ont permis aux employés d’Arpentage Parleciel d’obtenir le niveau de connaissance requis pour satisfaire les critères de qualification et d’en convaincre l’organisme d’aviation civile canadienne.

Concernant la mise sur pied des procédures, l’entreprise gaspésienne a fait, dès le départ, appel à l’expertise de l’équipe de Spectral Aviation afin de les conseiller et les épauler dans l’élaboration d’un manuel contenant des procédures qui répondent aux critères d’un exploitant de petits UAV conformes. Ces critères étant énoncés dans l’IP 623-001 de Transports Canada. Arpentage Parleciel a conséquemment opéré pendant plusieurs années sous les conditions de COAS complexes et ainsi démontré leur haut degré de professionnalisme et leur aptitude à effectuer des opérations sécuritaires.

Contrairement aux incidents récents, lors desquels des UAV ont effectué des manœuvres dangereuses près d’aéronefs habités, il est rassurant de voir de plus en plus de compagnies soucieuses de s’intégrer de manière sécuritaire dans l’espace aérien canadien. Il est aussi agréable de voir que ces compagnies visant la conformité se verront accorder plus de libertés de la part de Transports Canada.

Par Mathieu Boulianne

Directeur général, Spectral Aviation

 

Répertorier le Canada au moyen d’un drone

by admin

duracell

Le programme Explorer150 a ainsi été conçu pour immortaliser et raconter les histoires de héros de tous les jours, tout en partageant des images incroyables des régions les moins fréquentées du Canada. Explorer150 ira là où aucun drone n’est allé auparavant. Ce voyage sans précédent couvrira plus de 11 000 km : de Beavercreek, au Yukon – la communauté la plus à l’ouest –, jusqu’à St. John’s, à Terre-Neuve, située sur la pointe la plus orientale du pays.

Survolant le sol à une hauteur maximale de 90 pieds, Explorer150 témoignera de la diversité des paysages, du terrain et des personnes qui façonnent chaque province. Pour souligner les 150 ans du Canada, Duracell, en partenariat avec Maclean’s, offre un billet en première classe afin que tout un chacun puisse découvrir les héros méconnus, les endroits secrets et les trésors cachés du territoire canadien.

Pour plus d’informations concernant cette belle initiative ou pour visionner des images prises par le drone, cliquez ici.

Signature d’un protocole d’entente Québec – Texas

by admin

Texas, le 11 mai 2017 – Les dirigeants du Centre d’excellence sur les drones (CED) ont procédé, plus tôt aujourd’hui, à la signature d’un important protocole d’entente avec le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (Texas) et le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX), dont l’objectif est de faciliter l’intégration des appareils sans pilote dans l’espace aérien canadien et américain.

Par cette entente, signée au salon mondial des appareils sans pilotes AUVSI XPONENTIAL 2017 qui se déroule présentement à Dallas (TEXAS), les parties s’entendent à travailler à la mise sur pied de produits et services susceptibles d’améliorer l’intégration des appareils sans pilote des deux pays. L’entente de partenariat sera concentrée sur certains éléments stratégiques, notamment le référencement de fournisseurs de services, les vols d’essais, l’établissement de procédures et politiques, en plus d’un support conjoint pour la formation.

PHOTO1

Sur la photo, de gauche à droite : Monsieur Daniel Dignard, directeur, Antenne du Québec à Houston, Texas; Monsieur Gary Sera, président, Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX); Monsieur Marc Moffatt, directeur général, Centre d’excellence sur les drones (CED); Monsieur Jerry Hendrix, directeur exécutif, Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (LSUASC); Monsieur Pierre Marcoux, attaché commercial, Antenne du Québec à Houston, Texas; Monsieur Steven Williams, directeur des opérations et développement stratégique, Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (LSUASC); Monsieur Joe Henry, Directeur recherche & commercialisation Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (LSUASC); Monsieur Luis Ciruentes, vice-président, Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX)

Selon le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt : «Le CED est très heureux du partenariat conclu avec le Centre d’excellence Lone Star et le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas. Cette alliance constitue une alliance stratégique, dont toute l’industrie des drones civils et commerciaux pourra bénéficier. Nous partagerons entre autres les développements de l’industrie canadienne et américaine, notamment en ce qui a trait aux vols de drones hors de portée visuelle. Celui-ci ajoute : «Le gouvernement du Québec a récemment reconnu l’importance de développer un écosystème dédié à l’industrie du drone civil où le CED aura un rôle de leader important à jouer. Le partenariat d’aujourd’hui contribuera certainement à cette initiative d’écosystème québécois, sur lequel pourront s’inspirer nos partenaires», a-t-il conclu.

Le directeur exécutif du Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star, Monsieur Jerry H. Hendrix, commente pour sa part : «Nous sommes très fiers de prendre part à cette opportunité incroyable de travailler avec le Centre d’excellence sur les drones du Québec et nos amis du TEEX. Ce partenariat démontre bien le désir de l’industrie du drone de s’unir pour faire avancer ce secteur. Les recherches, les essais et l’intégration commune des appareils sans pilote dans l’espace aérien civil canadien et aux États-Unis s’avéreront d’une grande utilité pour Transports Canada, la FAA et nos partenaires mondiaux. En termes d’opérations telles que la détection et l’évitement et les vols de drone hors de portée visuelle, ce partenariat permettra d’autant plus de travailler sur des meilleures solutions de commercialisation. Mentionnons aussi qu’en fournissant des solutions en formation, en tests, en recherche, en références et en opérations d’appareils sans pilote, nos partenaires du monde entier reconnaîtront la valeur du partenariat. En d’autres mots, cette entente de collaboration représente une structure à laquelle nos partenaires des quatre coins du monde pourront se greffer», a-t-il précisé.

«Je suis emballé par ce partenariat qui uni le CED, le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star et le service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas», de dire le président du TEEX, Monsieur Gary Sera. «TEEX compte tirer parti de nos 50 ans d’expérience en formation pour améliorer l’aspect formation relié à l’intégration des appareils sans pilote dans l’espace aérien des États-Unis et du Canada».

Le protocole d’entente résulte de plusieurs discussions et consultations entretenues entre les 3 parties depuis 2016. Le protocole prévoit notamment des rencontres de structure trimestrielles qui porteront sur le développement de projets et l’identification des fonds nécessaires.

À propos du Centre d’excellence sur les drones (CED)

Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme sans but lucratif dont la mission est de développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et opérations de drones. Depuis sa création en 2011, le CED a participé à de nombreuses rencontres de l’industrie pour soutenir le développement de la réglementation des drones au Canada, et a été reconnu par Transports Canada comme le site d’essais pour la province de Québec. Le Centre travaille aussi en étroite collaboration avec ses partenaires, dont le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MÉSI) du Québec, afin de développer des collaborations fructueuses avec des partenaires internationaux.

À propos du Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star

Le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star, fondé en 2013 par le département d’agriculture & mécanique de l’Université du Texas, a été créé en réponse à l’initiative de la Federal Aviation Administration (FAA) d’intégrer les drones dans l’espace aérien américain. Le Centre d’excellence est composé d’une équipe de chercheurs fortement impliqués, d’entrepreneurs et de professionnels de l’industrie de l’aviation. L’organisme a notamment mené les efforts pour que le Texas soit reconnu comme l’un des six (6) sites d’essais d’appareils sans pilote de la FAA, efforts qui se sont avérés fructueux. Le site d’essais inclus dorénavant différents niveaux de tests, et couvre plus de 68 000 pieds carré d’espace aérien, allant du Golfe du Mexique jusqu’à la région de Big Bend au Texas.

À propos du Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas

Le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX) se spécialise entre en formation de main d’œuvre, en assistance technique, en essais de produits et en développement économique. En 2016, TEEX a servi plus de 168 000 personnes en provenance des États-Unis et de 82 autres pays à travers le monde. TEEX fait une différence en fournissant de la formation, en développant des solutions pratiques et en sauvant des vies.

 

– 30 –

 

Centre d’excellence sur les drones (CED)

Marc Moffatt, Directeur général (Français et anglais)

1 418.487.3583

[email protected]

cedalma.com

 

Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star

Joe Henry, Directeur recherche & commercialisation (Anglais)

+1 512-962-9711

[email protected]

http://lsuasc.tamucc.edu/

 

Service d’ingénierie agriculture & mécanique de l’Université du Texas

Steve Williams, Directeur des opérations & développement stratégique (Anglais)

[email protected]

www.teex.org/nuascp

Compétion étudiante nationale de drones 2017 – Annonce des gagnants

by admin

Alma, QC – 3 mai 2017 – Treize équipes rassemblant des étudiants universitaires de partout au Canada ont compétitionné lors de la phase 2 – Scénario opérationnel de la 9e compétition étudiante nationale de drones, qui a eu lieu au Centre d’excellence sur les Drones (CED) à Alma, QC du 28 au 30 avril. Félicitations à l’Université de Toronto – UAV Division, équipe gagnante de l’édition 2017.
L’objectif de cette compétition annuelle est de promouvoir et de développer l’expertise, l’innovation et l’expérience canadienne des technologies des systèmes non habités aux niveaux universitaire et collégial. Cette année, le scénario de surveillance de la faune monté pour l’occasion proposait aux équipes de recenser et de localiser des nids de trois différentes espèces d’oies en région éloignée. A cela s’est ajouté un défi de taille, qui consistait à manœuvrer les drones pour extraire les œufs des nids et ainsi permettre aux biologistes de la faune de tester les niveaux de pesticides de ces oeufs.

 

Cette phase opérationnelle a été précédée d’une phase de conception pour laquelle les soumissions et les gagnants ont été annoncés plus tôt cette année. Nous tenons à féliciter toutes les équipes participantes pour leur ingéniosité et leur dévouement ainsi que leur institution d’enseignement respective pour le soutien apporté à leur participation.

 

Résultats de la phase 1 – Conception

1ère place: Université de Toronto – AeRo

2ème place: Université de Toronto – UAV Division

3ème place: Université de Sherbrooke – VAMUdeS

 

Résultats de la phase 2 – Scénario opérationnel

 

1ère place: University de Toronto – UAV Division

2ème place: Université Ryerson – Team RUAV

3ème place: École de technologie supérieure – Team Dronolab

 

Afin de reconnaître l’innovation, la persévérance et un sain esprit de compétitivité, des prix reconnaissants ces qualités ont été décernés. Unmanned Systems Canada remercie la participation des nombreux partenaires de l’industrie qui ont agit en tant que juges lors de la compétition pour aider à sélectionner les gagnants.
Prix innovation: École de technologie supérieure – Dronolab, qui a conçu un système modulaire robuste, facile à entretenir et capable d’intégrer différentes composantes de charge utile.

Prix commémoratif Pip Rudkin pour la persévérance: Université de la Colombie-Britannique – UAS.
L’équipe s’est préparée à compétitionner en apportant son drone de l’année dernière. Lorsque leurs deux drones de cette année sont devenus inutilisables, ils ont ainsi pu apporter des modifications importantes à leur système de l’an dernier et, ce faisant, collecter de bonnes données.

 

Prix des juges pour le professionnalisme: Université de Toronto – AeRo. L’équipe s’est conduite avec professionnalisme tout au long de la compétition, faisant preuve d’excellentes compétences en communication et préparant un plan pour chaque étape, comprenant l’utilisation de listes de contrôle.
Des prix en espèces totalisant plus de 20 000 $ ont été décernés pour les phases 1 et 2 au banquet de remise des prix tenu dimanche soir dernier.

 

Selon Mark Aruja, président d’Unmanned Systems Canada : «Ce concours est un événement d’envergure mondiale et fait partie des concours d’ingénierie les plus complexes, où les équipes sont tenues de répondre aux exigences de leurs clients tout comme ils le feront sous peu dans leur carrière technologique. Nous continuons de voir les meilleurs et les plus brillants de nos étudiants universitaires attirés par les innovations que rendent possibles les drones et tester leurs compétences en répondant à des scénarios de plus en plus exigeants. Encore une fois, j’ai été impressionné par la façon dont les équipes ont savamment apporté de nouvelles solutions au scénario que nous leur avons présenté et comment elles ont travaillé dans des conditions froides et venteuses».
Cet événement est organisé par un comité de bénévoles comprenant des leaders mondiaux du développement et des applications des systèmes de drones, tels des biologistes de la faune et des ingénieurs de l’aérospatiale, tous d’anciens concurrents travaillant maintenant pour l’industrie. La compétition est tenue biannuellement à Alma, QC et à Southport, MB. En 2018, Southport accueillera la 10e compétition annuelle, qui placera la barre encore plus haut pour attirer les meilleurs et les plus brillants étudiants canadiens qui développeront des solutions techniques à certains des plus grands défis de notre société. La compétition ne pourrait avoir lieu sans le soutien généreux de nos sponsors et partenaires.

 

Équipes 2017 – Phase 2

 

Université de Carleton University – Blackbird

Université de Calgary – Schulich UAV

Université de la Colombie-Britannique – UAS

Université de Sherbrooke – VAMUdeS

Université de Toronto – AeRo

Université de Toronto – UAV

Université de Waterloo – WARG

Université de Windsor – UWINg

Université Concordia – UAV

École de technologie supérieure – Dronolab

Université McGill – Aero McGill Drones

Université Ryerson – RUAV

Université Simon Fraser – Guardian