Header Image - Centre d'excellence sur les drones

Category Archives

99 Articles

LE PREMIER COAS CONFORME EST ATTRIBUÉ À UNE COMPAGNIE QUÉBÉCOISE

by admin
LE PREMIER COAS CONFORME EST ATTRIBUÉ À UNE COMPAGNIE QUÉBÉCOISE

LE PREMIER COAS CONFORME EST ATTRIBUÉ À UNE COMPAGNIE QUÉBÉCOISE

Le premier COAS conforme a été délivré par Transports Canada à une compagnie québécoise. Le 17 novembre 2017, la firme Arpentage Parleciel de New Richmond en Gaspésie a reçu le premier Certificat d’opérations aériennes spécialisées pour exploitant conforme. Ce type de COAS, plus permissif que les types complexes et limités, permet à la compagnie d’opérer sur presque tout le territoire canadien sans avoir à fournir d’avis de vol à Transports Canada. Arpentage Parleciel est une des premières compagnies, sinon la première, à obtenir un COAS conforme valide dans toutes les provinces et territoires du Canada. Afin d’obtenir ce certificat, la compagnie a atteint les critères de conformité sur trois volets: l’appareil, les pilotes et les manuels et procédures.

Au niveau de l’appareil, Arpentage Parleciel a choisi le Infinitejib Surveyor 630. Cet appareil conçu en Ontario pour l’acquisition de données techniques figure sur la liste des véhicules aériens non habités conformes depuis mai 2016. Ses 6 moteurs disposés en configuration en “Y” lui permettent de soulever des charges allant jusqu’à 4 kg dans des conditions de vents pouvant souffler en rafale jusqu’à 80 km/h. La grande stabilité du Surveyor 630 en fait un bon candidat pour les opérations d’arpentage.

Question formation, tous les pilotes de la compagnie ont suivi les formations offertes par Spectral Aviation. Basées sur la publication TP15263 de Transports Canada, ces formations ont permis aux employés d’Arpentage Parleciel d’obtenir le niveau de connaissance requis pour satisfaire les critères de qualification et d’en convaincre l’organisme d’aviation civile canadienne.

Concernant la mise sur pied des procédures, l’entreprise gaspésienne a fait, dès le départ, appel à l’expertise de l’équipe de Spectral Aviation afin de les conseiller et les épauler dans l’élaboration d’un manuel contenant des procédures qui répondent aux critères d’un exploitant de petits UAV conformes. Ces critères étant énoncés dans l’IP 623-001 de Transports Canada. Arpentage Parleciel a conséquemment opéré pendant plusieurs années sous les conditions de COAS complexes et ainsi démontré leur haut degré de professionnalisme et leur aptitude à effectuer des opérations sécuritaires.

Contrairement aux incidents récents, lors desquels des UAV ont effectué des manœuvres dangereuses près d’aéronefs habités, il est rassurant de voir de plus en plus de compagnies soucieuses de s’intégrer de manière sécuritaire dans l’espace aérien canadien. Il est aussi agréable de voir que ces compagnies visant la conformité se verront accorder plus de libertés de la part de Transports Canada.

Par Mathieu Boulianne

Directeur général, Spectral Aviation

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+

Répertorier le Canada au moyen d’un drone

by admin

duracell

Le programme Explorer150 a ainsi été conçu pour immortaliser et raconter les histoires de héros de tous les jours, tout en partageant des images incroyables des régions les moins fréquentées du Canada. Explorer150 ira là où aucun drone n’est allé auparavant. Ce voyage sans précédent couvrira plus de 11 000 km : de Beavercreek, au Yukon – la communauté la plus à l’ouest –, jusqu’à St. John’s, à Terre-Neuve, située sur la pointe la plus orientale du pays.

Survolant le sol à une hauteur maximale de 90 pieds, Explorer150 témoignera de la diversité des paysages, du terrain et des personnes qui façonnent chaque province. Pour souligner les 150 ans du Canada, Duracell, en partenariat avec Maclean’s, offre un billet en première classe afin que tout un chacun puisse découvrir les héros méconnus, les endroits secrets et les trésors cachés du territoire canadien.

Pour plus d’informations concernant cette belle initiative ou pour visionner des images prises par le drone, cliquez ici.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+

Compétion étudiante nationale de drones 2017 – Annonce des gagnants

by admin

Alma, QC – 3 mai 2017 – Treize équipes rassemblant des étudiants universitaires de partout au Canada ont compétitionné lors de la phase 2 – Scénario opérationnel de la 9e compétition étudiante nationale de drones, qui a eu lieu au Centre d’excellence sur les Drones (CED) à Alma, QC du 28 au 30 avril. Félicitations à l’Université de Toronto – UAV Division, équipe gagnante de l’édition 2017.
L’objectif de cette compétition annuelle est de promouvoir et de développer l’expertise, l’innovation et l’expérience canadienne des technologies des systèmes non habités aux niveaux universitaire et collégial. Cette année, le scénario de surveillance de la faune monté pour l’occasion proposait aux équipes de recenser et de localiser des nids de trois différentes espèces d’oies en région éloignée. A cela s’est ajouté un défi de taille, qui consistait à manœuvrer les drones pour extraire les œufs des nids et ainsi permettre aux biologistes de la faune de tester les niveaux de pesticides de ces oeufs.

 

Cette phase opérationnelle a été précédée d’une phase de conception pour laquelle les soumissions et les gagnants ont été annoncés plus tôt cette année. Nous tenons à féliciter toutes les équipes participantes pour leur ingéniosité et leur dévouement ainsi que leur institution d’enseignement respective pour le soutien apporté à leur participation.

 

Résultats de la phase 1 – Conception

1ère place: Université de Toronto – AeRo

2ème place: Université de Toronto – UAV Division

3ème place: Université de Sherbrooke – VAMUdeS

 

Résultats de la phase 2 – Scénario opérationnel

 

1ère place: University de Toronto – UAV Division

2ème place: Université Ryerson – Team RUAV

3ème place: École de technologie supérieure – Team Dronolab

 

Afin de reconnaître l’innovation, la persévérance et un sain esprit de compétitivité, des prix reconnaissants ces qualités ont été décernés. Unmanned Systems Canada remercie la participation des nombreux partenaires de l’industrie qui ont agit en tant que juges lors de la compétition pour aider à sélectionner les gagnants.
Prix innovation: École de technologie supérieure – Dronolab, qui a conçu un système modulaire robuste, facile à entretenir et capable d’intégrer différentes composantes de charge utile.

Prix commémoratif Pip Rudkin pour la persévérance: Université de la Colombie-Britannique – UAS.
L’équipe s’est préparée à compétitionner en apportant son drone de l’année dernière. Lorsque leurs deux drones de cette année sont devenus inutilisables, ils ont ainsi pu apporter des modifications importantes à leur système de l’an dernier et, ce faisant, collecter de bonnes données.

 

Prix des juges pour le professionnalisme: Université de Toronto – AeRo. L’équipe s’est conduite avec professionnalisme tout au long de la compétition, faisant preuve d’excellentes compétences en communication et préparant un plan pour chaque étape, comprenant l’utilisation de listes de contrôle.
Des prix en espèces totalisant plus de 20 000 $ ont été décernés pour les phases 1 et 2 au banquet de remise des prix tenu dimanche soir dernier.

 

Selon Mark Aruja, président d’Unmanned Systems Canada : «Ce concours est un événement d’envergure mondiale et fait partie des concours d’ingénierie les plus complexes, où les équipes sont tenues de répondre aux exigences de leurs clients tout comme ils le feront sous peu dans leur carrière technologique. Nous continuons de voir les meilleurs et les plus brillants de nos étudiants universitaires attirés par les innovations que rendent possibles les drones et tester leurs compétences en répondant à des scénarios de plus en plus exigeants. Encore une fois, j’ai été impressionné par la façon dont les équipes ont savamment apporté de nouvelles solutions au scénario que nous leur avons présenté et comment elles ont travaillé dans des conditions froides et venteuses».
Cet événement est organisé par un comité de bénévoles comprenant des leaders mondiaux du développement et des applications des systèmes de drones, tels des biologistes de la faune et des ingénieurs de l’aérospatiale, tous d’anciens concurrents travaillant maintenant pour l’industrie. La compétition est tenue biannuellement à Alma, QC et à Southport, MB. En 2018, Southport accueillera la 10e compétition annuelle, qui placera la barre encore plus haut pour attirer les meilleurs et les plus brillants étudiants canadiens qui développeront des solutions techniques à certains des plus grands défis de notre société. La compétition ne pourrait avoir lieu sans le soutien généreux de nos sponsors et partenaires.

 

Équipes 2017 – Phase 2

 

Université de Carleton University – Blackbird

Université de Calgary – Schulich UAV

Université de la Colombie-Britannique – UAS

Université de Sherbrooke – VAMUdeS

Université de Toronto – AeRo

Université de Toronto – UAV

Université de Waterloo – WARG

Université de Windsor – UWINg

Université Concordia – UAV

École de technologie supérieure – Dronolab

Université McGill – Aero McGill Drones

Université Ryerson – RUAV

Université Simon Fraser – Guardian

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+

Collaboration majeure dans le créneau d’excellence des drones: Signature d’une lettre d’entente entre Aéro Montréal et le CED

by admin

Montréal, le 3 avril 2017 – La présidente-directrice générale d’Aéro Montréal, Madame Suzanne M. Benoît, et le directeur général du Centre d’excellence sur les drones (CED), Monsieur Marc Moffatt, ont procédé, plus tôt aujourd’hui, à la signature d’une importante lettre d’entente définissant la collaboration des deux organisations dans  le secteur des drones.

En signant cette entente, Aéro Montréal et le Centre d’excellence sur les drones conviennent de travailler conjointement à établir un comité de travail sur le sujet des drones, organiser des événements destinés à la communauté drone, favoriser les objectifs individuels et communs des deux organisations, en plus de soutenir l’émergence d’un Créneau d’excellence drone au CED.

L’entente a été signée en présence de la  ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique du Québec, Madame Dominique Anglade, dans le cadre de la Semaine internationale de l’aérospatiale – Montréal – 2017. Elle permettra plus particulièrement de développer conjointement un plan d’actions nécessaire à la mise en œuvre d’un comité de travail dédié aux drones, en plus de l’organisation d’événements reliés au développement d’un Créneau d’excellence drone au CED.

photo 1

Sur la photo: Rangée du haut (de gauche à droite) : Madame Dominique Angladeministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique du Québec;Madame Cynthia Garneau, présidente, Bell Helicopter Textron Canada & administratrice, conseil d’administration Aéro Montréal Rangée du bas (de gauche à droite) : Madame Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale Aéro Montréal; Monsieur Marc Moffatt, directeur général du Centre d’excellence sur les drones (CED)

«Le secteur des drones est en pleine expansion. Il présente un potentiel immense pour nos entreprises de la grappe aérospatiale québécoise, notamment les PME. Déjà, plusieurs entreprises de notre industrie se montrent proactives à percer ce créneau. Notre stratégie chez Aéro Montréal est alignée à celle des gouvernements fédéral et provincial qui, récemment, ont annoncé dans leurs budgets respectifs des incitatifs pour favoriser l’innovation et l’excellence. Je suis très satisfaite de cette entente avec le CED car elle s’inscrit dans cette voie et vient appuyer l’écosystème aérospatial du Québec », souligne la présidente-directrice générale d’Aéro Montréal, Madame Suzanne M. Benoît.

Pour le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt : «Dans sa Stratégie québécoise de l’aérospatiale 2016-2026, le gouvernement du Québec reconnaît l’intérêt de développer un écosystème régional consacré aux drones civils. La collaboration entre le CED et Aéro Montréal constitue donc une alliance très importante pour le développement de l’industrie du drone au Québec, puisque nous travaillerons ensemble à positionner le Québec comme un savoir-faire incontournable dans le domaine», a-t-il commenté.

À propos de la Semaine internationale de l’aérospatiale – Montréal

Tenant sa 3e édition du 3 au 7 avril 2017, tous les événements et activités de la semaine ont été conçus dans un seul but : offrir aux PME une occasion unique de découvrir les plus récentes avancées, de réseauter et de développer leurs relations d’affaires dans tous les créneaux de l’aérospatiale. Cette année, l’accent a notamment été mis sur le virage vers l’Industrie 4.0.

La Semaine est organisée en partenariat avec la BDC et Norton Rose Fulbright.

https://www.aeromontreal.ca/semaine-internationale-aerospatiale-montreal-2017

 

À propos d’Aéro Montréal

Créée en 2006, Aéro Montréal est un forum stratégique de concertation qui réunit l’ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l’industrie, des institutions d’enseignement, des centres de recherche et incluant les associations et les syndicats.

Aéro Montréal a pour mission de mobiliser la grappe aérospatiale du Québec en vue de soutenir sa croissance et son rayonnement sur la scène internationale. Sa vision est de devenir la référence mondiale en aérospatiale. Pour ce faire, elle prend appui sur les valeurs suivantes : l’excellence, l’engagement, la collaboration, l’intégrité, l’agilité et l’audace.

À propos du Centre d’excellence sur les drones

Le Centre d’excellence sur les drones (CED) est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, application et exploitation de drones. Le CED compte 17 membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires. Le CED fait aussi partie du Consortium international de sites de tests aéronautiques, dont il est cofondateur (www.icatestsites.org). Pour plus d’informations sur le CED ou pour connaître les derniers développements, consultez notre site internet au www.cedalma.com.

photo 2

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+