Header Image - Centre d'excellence sur les drones

Category Archives

2 Articles

Signature d’un protocole d’entente Québec – Texas

by admin

Texas, le 11 mai 2017 – Les dirigeants du Centre d’excellence sur les drones (CED) ont procédé, plus tôt aujourd’hui, à la signature d’un important protocole d’entente avec le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (Texas) et le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX), dont l’objectif est de faciliter l’intégration des appareils sans pilote dans l’espace aérien canadien et américain.

Par cette entente, signée au salon mondial des appareils sans pilotes AUVSI XPONENTIAL 2017 qui se déroule présentement à Dallas (TEXAS), les parties s’entendent à travailler à la mise sur pied de produits et services susceptibles d’améliorer l’intégration des appareils sans pilote des deux pays. L’entente de partenariat sera concentrée sur certains éléments stratégiques, notamment le référencement de fournisseurs de services, les vols d’essais, l’établissement de procédures et politiques, en plus d’un support conjoint pour la formation.

PHOTO1

Sur la photo, de gauche à droite : Monsieur Daniel Dignard, directeur, Antenne du Québec à Houston, Texas; Monsieur Gary Sera, président, Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX); Monsieur Marc Moffatt, directeur général, Centre d’excellence sur les drones (CED); Monsieur Jerry Hendrix, directeur exécutif, Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (LSUASC); Monsieur Pierre Marcoux, attaché commercial, Antenne du Québec à Houston, Texas; Monsieur Steven Williams, directeur des opérations et développement stratégique, Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (LSUASC); Monsieur Joe Henry, Directeur recherche & commercialisation Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (LSUASC); Monsieur Luis Ciruentes, vice-président, Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX)

Selon le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt : «Le CED est très heureux du partenariat conclu avec le Centre d’excellence Lone Star et le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas. Cette alliance constitue une alliance stratégique, dont toute l’industrie des drones civils et commerciaux pourra bénéficier. Nous partagerons entre autres les développements de l’industrie canadienne et américaine, notamment en ce qui a trait aux vols de drones hors de portée visuelle. Celui-ci ajoute : «Le gouvernement du Québec a récemment reconnu l’importance de développer un écosystème dédié à l’industrie du drone civil où le CED aura un rôle de leader important à jouer. Le partenariat d’aujourd’hui contribuera certainement à cette initiative d’écosystème québécois, sur lequel pourront s’inspirer nos partenaires», a-t-il conclu.

Le directeur exécutif du Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star, Monsieur Jerry H. Hendrix, commente pour sa part : «Nous sommes très fiers de prendre part à cette opportunité incroyable de travailler avec le Centre d’excellence sur les drones du Québec et nos amis du TEEX. Ce partenariat démontre bien le désir de l’industrie du drone de s’unir pour faire avancer ce secteur. Les recherches, les essais et l’intégration commune des appareils sans pilote dans l’espace aérien civil canadien et aux États-Unis s’avéreront d’une grande utilité pour Transports Canada, la FAA et nos partenaires mondiaux. En termes d’opérations telles que la détection et l’évitement et les vols de drone hors de portée visuelle, ce partenariat permettra d’autant plus de travailler sur des meilleures solutions de commercialisation. Mentionnons aussi qu’en fournissant des solutions en formation, en tests, en recherche, en références et en opérations d’appareils sans pilote, nos partenaires du monde entier reconnaîtront la valeur du partenariat. En d’autres mots, cette entente de collaboration représente une structure à laquelle nos partenaires des quatre coins du monde pourront se greffer», a-t-il précisé.

«Je suis emballé par ce partenariat qui uni le CED, le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star et le service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas», de dire le président du TEEX, Monsieur Gary Sera. «TEEX compte tirer parti de nos 50 ans d’expérience en formation pour améliorer l’aspect formation relié à l’intégration des appareils sans pilote dans l’espace aérien des États-Unis et du Canada».

Le protocole d’entente résulte de plusieurs discussions et consultations entretenues entre les 3 parties depuis 2016. Le protocole prévoit notamment des rencontres de structure trimestrielles qui porteront sur le développement de projets et l’identification des fonds nécessaires.

À propos du Centre d’excellence sur les drones (CED)

Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme sans but lucratif dont la mission est de développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et opérations de drones. Depuis sa création en 2011, le CED a participé à de nombreuses rencontres de l’industrie pour soutenir le développement de la réglementation des drones au Canada, et a été reconnu par Transports Canada comme le site d’essais pour la province de Québec. Le Centre travaille aussi en étroite collaboration avec ses partenaires, dont le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MÉSI) du Québec, afin de développer des collaborations fructueuses avec des partenaires internationaux.

À propos du Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star

Le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star, fondé en 2013 par le département d’agriculture & mécanique de l’Université du Texas, a été créé en réponse à l’initiative de la Federal Aviation Administration (FAA) d’intégrer les drones dans l’espace aérien américain. Le Centre d’excellence est composé d’une équipe de chercheurs fortement impliqués, d’entrepreneurs et de professionnels de l’industrie de l’aviation. L’organisme a notamment mené les efforts pour que le Texas soit reconnu comme l’un des six (6) sites d’essais d’appareils sans pilote de la FAA, efforts qui se sont avérés fructueux. Le site d’essais inclus dorénavant différents niveaux de tests, et couvre plus de 68 000 pieds carré d’espace aérien, allant du Golfe du Mexique jusqu’à la région de Big Bend au Texas.

À propos du Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas

Le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX) se spécialise entre en formation de main d’œuvre, en assistance technique, en essais de produits et en développement économique. En 2016, TEEX a servi plus de 168 000 personnes en provenance des États-Unis et de 82 autres pays à travers le monde. TEEX fait une différence en fournissant de la formation, en développant des solutions pratiques et en sauvant des vies.

 

– 30 –

 

Centre d’excellence sur les drones (CED)

Marc Moffatt, Directeur général (Français et anglais)

1 418.487.3583

[email protected]

cedalma.com

 

Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star

Joe Henry, Directeur recherche & commercialisation (Anglais)

+1 512-962-9711

[email protected]

http://lsuasc.tamucc.edu/

 

Service d’ingénierie agriculture & mécanique de l’Université du Texas

Steve Williams, Directeur des opérations & développement stratégique (Anglais)

[email protected]

www.teex.org/nuascp

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+

Le CED acquière une station de contrôle mobile

by admin

La station de contrôle mobile augmentera le rayon d’action de surveillance des drones

(France France Paradis)
Publié le 20 mars 2014

Un investissement de 125 000 $

L’Aéroport d’Alma et son Centre d’excellence sur les drones vont se doter sous peu d’une station de contrôle mobile permettant un meilleur suivi des drones en vol tout en permettant d’augmenter le rayon d’action pour les techniciens en charge de leur surveillance.

© France Paradis

Présentement, la compagnie CAE, pour son projet Miskam, dispose d’une station double de contrôle qui est fixe dans un petit bunker en bordure de piste. C’est un équipement similaire qui sera installé dans un camion et qui permettra aux techniciens de contrôle des vols de se déplacer sur le territoire pour mieux suivre les appareils en vol.

Les élus de Ville d’Alma ont en effet accepté d’apporter une contribution de 50 000 $ pour l’acquisition de cet équipement en prenant notamment connaissance de la lettre d’entente d’Ottawa qui promet une aide de 60 000 $ pour ce projet. Aéroport d’Alma complètera le financement à la hauteur de 15 000 $, permettant ainsi d’acquérir le camion et les modules électroniques au coût de quelque 125 000 $.

Lors de l’inauguration du nouveau bâtiment du CED, fin février dernier, le ministre Denis Lebel avait laissé entrevoir qu’il était grandement favorable à la demande de l’Aéroport d’Alma déposée et que la réponse ne se ferait pas attendre. Moins de trois semaines plus tard, la lettre d’entente d’Ottawa a été reçue.

« Présentement, CAE utilise de tels équipements qui sont situés dans un bâtiment fixe, près de la piste. Nous, on va disposer d’un petit camion-cube, semblable au véhicule de reportage de Radio-Canada, où on va y loger les équipements électroniques requis, les ordinateurs de contrôle, les systèmes de radio et les antennes de communication », explique Nicol Minier, directeur général de l’Aéroport d’Alma.

« « Nous, on va disposer d’un petit camion-cube, semblable au véhicule de reportage de Radio-Canada, où on va y loger les équipements électroniques requis. »» – — Nicol Minier, directeur général de l’Aéroport d’Alma

Ce nouvel équipement va appartenir à l’Aéroport d’Alma et sera opéré par le Centre d’excellence sur les drones. Il sera loué aux entreprises qui viendront ici dans la région pour mener des essais sur des drones.

Les équipements de base sont généralement utilisés dans le domaine de l’aéronautique et sont facilement configurables pour les besoins de différents types de clients et les systèmes radio sont programmables pour s’adapter très rapidement à la bande utilisée dans la zone où le véhicule sera stationné pour effectuer le contrôle des drones en vol dans un secteur donné comme La Tuque ou St-Ludger-de-Milot, par exemple.

Il s’agit donc d’un pas de plus dans la reconnaissance du CED comme leader dans le domaine pour permettre aux entreprises extérieures de venir au Lac-St-Jean mener leurs différents tests tout en profitant des équipements appropriés et des espaces aériens dédiés que le CED peut utiliser à des fins de vols sans pilote.—

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+